Feng shui, mode & richesse

Le life design lié à la mode seront maintenant la pierre angulaire de ce site, je ne l’ai pas appelé coaching de vie, ou self-help, car j’aime me situer dans la sphère de l’innovation, et ne pas faire comme tout le monde tout simplement…Actuellement, toute entreprise qu’elle soit de mode, de design ou de tout autre chose doit avoir une dimension de développement personnel et durable (écologie). Nous ne pouvons qu’approuver les grands principes de vie pour évoluer dans ces nouveaux temps à venir. Nous devons connaître autant la mode que le design de vie, afin d’être en phase…Les grands créateurs auraient sûrement validé cette idée, à l’époque..Je suis certaine que Coco Chanel par exemple aurait adhéré, et je crois bien qu’elle le comprenait: elle affichait dans son salon de la place Vendôme, un épis de blé symbole de richesse et d’abondance, elle avait compris et était une avant-gardiste de ces symboles forts qu’on peut appeler aussi Feng shui..mais elle ne l’a juste pas introduit dans son entreprise de mode car c’était trop neuf.. sans l’avoir connu, je pense que comme tous les grands de ce monde, elle comprenait l’importance d’être riche et l’appliquait très bien…

Aujourd’hui on entre dans une nouvelle ère, peut-être celle de l’abondance quoiqu’on en dise et malgré les plaintes qui jaillissent de tout bord, les choses changent…Alors comment la mode va allier cette dimension avec son aspect créatif, je pense toute suite aux salariés qui sont dans l’entreprise et à leur statut. Il faut dire que certaines startup l’ont bien comprise quand on voit qu’elle crée des espaces de vie au sein des lieux..Il faudrait aller je pense encore plus loin, et réinstaller des espaces de prière et de méditation, chose qui avait été enlevé par l’Etat, en raison de sa séparation avec l’Eglise en 1905. Mais la religion catholique n’est pas la panacée, ni attrayante, ou vrai, je serai plus proche du bouddhisme et des religions de Paix qui introduisent la méditation, si je devais choisir. De mon côté, j’ai été élevé dans la tradition de la religion catholique mais je me rapidement défait de cette emprise..

Pour parler mode, plus concrètement, j’ai découvert lors d’un événement, la Press day Boohoo & Nastygal, un homme qui avait réintroduit un vêtement typique de coco-Chanel (la tenue de travail)….ça m’a un peu choqué au début, car quand on est pas habitué au début on est toujours un peu étonné et puis j’ai trouvé cela si innovant, c’est aussi comme les tenues d’après-ski qu’on retrouve en version d’été..Les tenues de course de voiture mais pour les femmes, en fait tout ce qui est hors norme dans un style à l’opposé de ce qu’on a l’habitude de voir, c’est ainsi qu’on crée le meilleur et qu’on imagine des pièces phares significatives.

1990589d117ed0c08b54b068839e7353

 

Je pense que toutes les femmes peuvent porter ce style…

c39a101c7752bc004eb2d92f7a31330f

Si on veut rentrer dans l’esprit de Coco Chanel, je dirais que ses symboles avaient un fort rapport avec l’abondance, et la richesse…Et qu’elle les a introduit dans le mode aussi!

Et pour résumer un peu la position du feng shui face à la richesse, on peut dire qu’il est conseillé pour l’attirer, d’avoir un chez soi avec de forts symboles qui le représentent..Et par exemple comme je le dis dans un autre article, le cactus qui est symbole de sécheresse et de désert ne représente pas l’abondance, et la richesse… la citrine et l’améthyste aux diamants pour les cristaux, et les vases, les lingots d’or, les voiliers, les chevaux, Des images comme des cascades, des lacs et des poissons qui y nagent, sont de bons symboles du Feng Shui, le dragon et le phénix sont aussi des symboles de puissance et de prestige, les tortues, les arbres d’argent, les pièces de monnaie chinoise, le rire du Bouddha ou le Bouddha d’argent. Le chiffre 8 est aussi un nombre d’abondance et de richesse incessante.

Alors vous me direz quel rapport avec la mode, et bien vous l’aurez compris tous les grands créateurs de ce monde avait compris le sens de l’abondance et de la richesse pour l’obtenir..mais cela toute le monde dans la mode ne l’applique et je pense que ce serait bien d’en prendre maintenant conscience..Qu’il faut introduire le feng shui dans tous nos espaces de travail et de réunir les bonnes énergies..Avant seuls quelques initiés y accédaient…

434fd006935e7dd95abbabe752a216f0.jpg

 

Marie-Caroline Rey, Trendy X

 

Mon évolution et mes influences mode

Le temps me manquait pour publier sur Tendanceexpert,et j’avais le vague à l’âme, je souhaitais revenir au plus vite pour continuer à écrire mes poèmes,parler organisation,look,expériences,ou dans la catégorie fenêtre sur cour parler de ma vie professionnelle,de ce côté cela va venir… .Mais le blog,c’est aussi des articles psycho/société,sur la vie du couple,mes ambitions personnelles,ma vie autour du blog,les évènements où j’aime aller.Et sur le blog,c’est aussi le constat d’une évolution côté mode,on en discute?

Aujourd’hui,je veux vous parler mode etce que j’aime au plus près,ce qui me fait vibrer, comment j’évolue dans mon style,d’années en années.Durant mon enfance,ma maman qui avait le goût pour les tenues androgynes,m’habillait en garçon.Au CP j’arborais,je me souviens sur la photo de classe,un style unique pour une fille,et je souriais fièrement vêtue de chaussettes grises haute,bermuda gris hivernal,pull en col cheminée gris aussi pour changer,presque tout concourrait à me faire devenir le garçon manqué de l’école.Et ça s’est passé de cette façon car je fréquentais les garçons avec qui je jouais aux billes,et je n’étais pas mauvaise à ce jeu,on jouait dans les creux des racines des arbres de l’école,je me rappelle avoir gagné de bien jolis calots pétroles.

Plus tard dans la maison familiale en Bourgogne,je vivais mode, je m’en souviens bien,dans le grenier, je fouillais dans les malles où se trouvaient les habits vintage de ma maman,reliques des années 60-70. En ce temps,je faisais déjà des DIY avec des tee-shirts,je les délavais à l’eau de javel dans une bassine,je me plaçais pour cela dans le jardin pas très loin du potager que je cultivais aussi.J’ai récupéré quelques essentiels mode,qui font partis à présent de mon dressing.

Mais même si la bourgogne me plaisait,j’étais très attachée à la seconde maison près de Chartres où je passais aussi ma tendre enfance, je ne peux nier mon grand attachement à cette belle maison  familiale, il y avait  une partie de la maison, réservée à la musique,et c’est là que j’ai découvert la grande musique,mais cette maison a été vendue, je suis si triste à cette idée et ne pense qu’à une chose y retourner, je ne sais pas peut-être un jour….img454

C’est dans cette jolie propriété dans ma chambre que je rêvais de mode,ma grand-mère était une vrai femme de son temps,mais les pincements aux cœur et les souvenirs me remontent,je préfère passer cette période!

Durant mon adolescence,je m’habillais dans les friperies des quartiers du 11ème,de Beaubourg,Belleville,Couronne,Ménilmontant,les puces de Clignancourt dans le 18eme,celles de Montreuil, enfin vous l’aurez peut-être compris je recherchais tout ce qui pouvait être improbable côté sélection de créations!

Je sortais au Palace privilège, rue du Faubourg Montmartre, au Rex club,j’ai connu aussi les bains douches, le Queen…

Mon fils et ma fille,Tom et Inès sont nés peu après mes études juridiques à la Sorbonne,j’ai eu bien d’autres passions mais je gardais mes sens éveillés sur le sujet,j’étais fascinée par les vêtements pour femmes enceintes.

Inès me suit de près et aime s’habiller comme un garçon,elle est passionnée par les péplum,star wars,spiderman,le football,le basket et le tennis,et tout ce qui touche à l’univers des Marvels,et je la laisse évoluer vers ce qu’elle aime,elle pratique la danse hip hop alors que j’adorais le classique,elle a pris aussi des cours de patins à roulettes.Quant à Tom c’est bien un garçon,il connaît tout ce qui touche aux voitures sur le bout des doigts,et depuis tout petit repère les marques de voiture et les connaît toutes.

img_20161105_092449.jpg

Je me rappelle le temps où je passais des heures entières chez Guerisold dans le 11ème et 18ème arrondissement de Paris,je voulais dénicher LA bonne affaire,j’ai gardé cette habitude et des vestiges de cette période: la robe de la photo par exemple. J’ai toujours customisé beaucoup les vêtements,et je pratique encore cette activité que cela soit avec mes jeans pour les raccourcir,ou bien je colle des patchs pour faire revivre un peu mes jeans façon 90’s.

img_20170227_134859_142.jpg

Le temps passait et j’affinais mes goûts, la presse spécialisée que je parcourais était centrée sur la mode essentiellement.Actuellement mes lectures sont l‘Officiel,Vogue,Jalouse,Madame,parfois Glamour,je ne lis plus Paulette depuis peu car le style a changé et se fait minimaliste,moins d’informations,plus de photos,je n’adhère pas personnellement.Il m’arrive aussi de lire Elle aussi.Ce trimestre Muze a sorti un dossier mode,qui parle des blogueuses,du mannequinat,des rédactrices mode…ect.

 

Je m’informe avec youtube,l’évolution que je vis côté mode va à la vitesse grand V et prend beaucoup d’ampleur,je respire cet univers au quotidien,dans mes contacts,les émissions radio,et reportages documentaires youtube.

IMG_0245.JPG

Tout s’est accéléré quand j’ai crée Marie Mode et beauté,le nom de ma chaîne et page Facebook.Cette créativité s’est développée de part mon envie de renseigner et conseiller en matière de mode et beauté:je présentais mes tenues sur la page et ma chaîne,j’aimais aussi les défilés,l’univers des blogueuses,j’ai découvert le blog de Miss Pandora et tout l’artistique qui se déployais avec,la poésie qu’il y avait autour.Même si la mode est,reste et demeure une industrie avant tout,on ne m’enlèvera pas l’idée que la mode a aussi une forme artistique et très poétique.J’ai bien aimé les leçons de séduction que Miss Pandora délivre dans Elle.

J’admire les figures de la mode représentées par Inès de La Fressange,mannequin égérie des années 80-90,qui incarne la mode à la Française.Madame Schiaparelli qui fût la première femme couturière en couverture du Times,une aventurière et libre à la fois,elle a mélangé l’Art et la mode,c’était une première en 1935.Elle a collaboré avec Cocteau,Elsa Triolet,Picasso,Picabia… .Elle a inventé la couleur « rose shocking ».Elle ouvrira sa première boutique,place Vendôme,dans l’hôtel de Fontpertuis,Dali réalisera les vitrines.Et puis,Anna Wintour,rédactrice en chef de Vogue US,m’impressionne par sa ténacité et sa poigne de fer,à l’image du film « Le diable s’habille en Prada »,qui s’inspire d’elle.Carine Rotfield classée au top 100 des personnes les plus influentes du moment,à 62 ans,est la papesse de la mode.

Je ne peux nier toutes ces influences que j’ai à l’esprit quand je pense et parle mode.Si vous voulez en apprendre plus il existe beaucoup de podcasts,L’institut française de la mode ou ici sur coco Chanel .Vous avez aussi beaucoup d’émissions mode sur France Culture et youtube.

Depuis peu,je me tourne vers la réalisation de carnets de mode que je poste sur mon compte instagram @Marie.creative.J’ai également crée un tableau de visualisation où je note mes motivations,mes envies comme une sorte de brainstorming.

IMG_0250.JPG

Au début de ma présence sur youtube,j’étais influencée par les tutoriels,que je trouvais passionnant mais je me suis lassée.

Côté marques et créateurs,je citerais volontiers Murcia Prada,Burberry, comme sources d’inspiration:les minaudières d’Olympia Le Tan,Nelly Zagury et ses créations originales en impression 3d avec sa marque Holy Faye (ci-dessous).

Sur la photo suivante,on découvre Sophia Amoruso fondatrice du site Nasty Gal portant une des créations de la marque Holy Faya.

sofia

J’aime beaucoup aussi les créations de la marque Pantheone Showroom qui me laisse rêveuse…

Sans oublier la marque vintage Lauren Moffat que j’affectionne tout particulièrement!

lauren_m.png

Mais toutes mes influences ne s’arrêtent pas ici et j’en ai cité que quelques unes pour vous présenter mes coups de cœur.

Au final,mes influences se retrouvent aussi du côté des blogueuses internationales,Italiennes,américaines,anglaises,australiennes… . Je me sent influencer de partout et même aujourd’hui alors que je me baladais, je me suis surprise à regarder des livres dans un parc,ils avaient été placés à la disposition de tous,je les ai emprunter car je savais que j’y trouverais de l’inspiration pour mes deux blogs.

Mes goûts au fil du temps,se sont affirmés et se confirment être toujours très colorés avec une connotation vintage,j’aime oser les fortes associations de couleurs que je retrouve aussi chez la blogueuse Susy Lau du blog « Style Bubble« ,le rose et le violet se marient ensemble de la même manière qu’il est possible de mixer le rose et le rouge. L’idée de la paillette le soir me fait peur,et je préfère de loin inverser la tendance,en exploitant ce look en journée.Et puis mixer des matières me paraît juste.J’ai une peur bleu des couleurs agencées,du makeup trop bien associé,le vernis des ongles rose associé à une bouche de la même couleur,c’est ennuyeux à mourir,à mon avis pour faire preuve de créativité en mode,tout est à réinventer.Cependant je ressent la sagesse d’un blanc mixé au noir,quand porter la couleur se fait trop sentir.Je pense ainsi que chacun est très différent,et quand l’un se lasse,l’autre adore,alors tout le monde fait à sa manière,c’est la liberté dans le style,l’esprit avide de liberté qui expérimente son style!

Vous avez sans doute découvert les vidéastes et blogueuses qui portent le voile et dévoilent tous leurs looks mode,c’est la mixité:

dina2
Dina Toki.O

_mon0233_jpg_6095_north_1382x_black

c58fb2962222742a766245c77396bfb9
Tazreenah

89f7bdba24c09f1d20dba58d4e3b6954

Et puis les hijabs lolitas ne sont pas en manque d’idées,ces filles ont ce style féminin,girly à souhait qui me transporte dans un univers pop et coloré,j’aime beaucoup…

Je finirais en vous disant que mes influences sont partout et nulle part à la fois,je les veux uniques en leur genre,un mix de ce que je vous présente,alors je me situe entre deux mondes,le chic, le choc, le coloré, le mix,c’est la voie que je suis et la voix qui me dit quel chemin emprunter…un son,un bruit,une couleur…et plus encore.

 

lolita-cover

musulim-rolita-cover

« L’élégance » le mot n’est plus utilisé,c’est vrai,comme à l’époque,aujourd’hui on s’inspire d’autres cultures.Comme sur la photo,c’est fascinant de découvrir toutes ces influences,ces couleurs pastels qu’on voit sur les défilé et en magasin,les panamas associés au hijab,c’est une infinie envie de voir d’autres choses,qui s’affirme!

Et Yves St Laurent aimait dire « Sans élégance de cœur,il n’y a pas d’élégance ».

Marie-Caroline Rey